Garo Paylan prône la justice devant une salle enthousiaste

On 25 septembre 2019 by Ara

Article repris du site armenews.com

arton17925

« Viendra » « viendra-pas » ? Garo Paylan a finalement assisté à la projection du film Red organisé vendredi à Alfortvile par l’Armenian Council of Europe, émanation du parti Social-démocrate Hentchakian. Le député d’origine arménienne du HDP (parti démocratique des peuples) a obtenu l’autorisation de sa formation de quitter pour 24 h Istanbul afin d’honorer l’invitation qui lui avait été lancée, alors qu’il était aussi convié au même moment par Nikol Pachinian à se rendre en Arménie pour l’anniversaire de l’indépendance. Véritable vedette de cette soirée, il tenait absolument à être présent pour apporter son soutien à ce film réalisé par son ami, le cinéaste turc progressiste Kadir Akin venu également pour l’occasion. Ce documentaire retrace à travers l’itinéraire de Paramaze, l’un des 20 militants hentchaks pendus en 1915 par le gouvernement « Jeunes Turcs », le rôle des Arméniens dans la naissance du socialisme en Turquie, le tout sur fond de montée de la haine anti-arménienne qui allait se solder par le génocide.

img_3464-2-958a8

La salle comble a réservé une belle ovation à cette œuvre qui relate un aspect de l’histoire largement méconnu, en notamment sur les lieux mêmes où il s’est déroulé, et que Kadir Akin, intellectuel turc engagé, membre également de la direction du HDP, a voulu exhumer et porter à la connaissance de son peuple.
Mais l’assistance a surtout manifesté avec enthousiasme son soutien à Garo Paylan, figure emblématique de la résilience arménienne au cœur même de la Turquie, dont le courage a été salué par tous les intervenants, au premier rang desquels se trouvaient le député de la circonscription, Luc Carvounas, et Michel Gerchinovitz maire l’Alfortville, qui ont tous deux prononcé des discours de soutien, après celui de Saro Mardiryan représentant des organisateurs.

Dans ses deux prises de paroles successives très attendues, avant et après le film, Garo Paylan a à nouveau affirmé sa foi dans le combat pour la démocratie en Turquie, mais aussi son engagement pour la justice à l’égard du génocide des Arméniens. Rejetant le nationalisme, prônant la solidarité entre les peuples, il a fait part de sa crainte d’une possible répétition de l’histoire, envers cette fois-ci les Kurdes, déclarant qu’il était juste de commémorer 1915 mais qu’il ne l’était pas moins de tenter de prévenir tout risque de récidives.

Déplorant qu’il n’y ait pas eu jusqu’alors de justice pour les Arméniens, il a exprimé le voeu que la troisième génération ( alors que les deux précédentes sont en train de disparaître ) de ce peuple en exil , descendante des premiers rescapés, puisse en être le témoin. Interpellant le public sur ses provenances et lui demandant de citer à haute voix ses villes d’origine, une à une, il a appelé les Arméniens à ne pas oublier les lieux d’où ils venaient : Van, Mouch, Moussa Ler, Karpet, Erzeroum etc. Il les a invités à envisager l’avenir dans cadre du rétablissement de leur droit à vivre sur leurs terres en fraternité avec les autres peuples. Un rêve qu’avait porté le mouvement révolutionnaire arménien à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, avant l’issue fatale que l’on connait.

C’est également cet idéal que porte le film Red qui, outre sa signification en anglais, veut dire « rejet » en turc, en référence à son refus du mensonge d’Etat et de la haine qui n’a hélas pas pas baissé pavillon au pays d’Erdogan, comme l’atteste la répression présente ou encore le meurtre en 2007, du journaliste Hrant Dink, dont l’ombre a plané sur cette soirée. Ce destin Garo Paylan en est parfaitement conscient et il en assume les risques. « On peut être tué en se taisant, on peut l’être en choisissant de parler » a-t-il expliqué. J’ai choisie de vivre sans me taire, a-t-il proclamé, sous les applaudissements de la salle…

 

par Ara Toranian le mardi 24 septembre 2019
© armenews.com 2019
img_3475-1-19a40 img_3471-1-70cbb img_3466-a7fbb img_3467-2-ab521 img_3461-2-r90-eb88c

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

16 375Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>