24 juillet 2014 – Rencontre publique avec Ayse Gunaysu, représentante de la branche d’Istanbul de l’Association Turque des Droits de l’Homme (Insan Haklari Dernegi – IHD)

On 15 avril 2015 by Ara

L’Armenian Council of Europe (ACE) a organisé le 24 juillet 2014 une rencontre publique avec Ayse Gunaysu, représentante de la branche d’Istanbul de l’Association Turque des Droits de l’Homme (Insan Haklari Dernegi – IHD).

Ayse Gunaysu2

   Dans son discours d’introduction, Saro Mardiryan, coordinateur en France de l’ACE, a déclaré    » La première fois que nous avons entendu parler de l’action de l’IHD, c’était en 2010, nous étions sidérés. Comment des Turcs pouvaient-ils organiser un rassemblement public commémorant le génocide des Arméniens , un 24 avril , à Istanbul et de surcroît, employer explicitement le terme de Génocide? On s’est alors dit, soit ils sont fous, soit ils sont très courageux…Ayse Gunaysu dira qu’ils ne sont ni l’un ni l’autre et qu’ils font tout simplement ce qu’ils croient juste de faire. »

Ayse Gunaysu1

Saro Mardiryan poursuit « C’est  à partir de ce moment-là que nous avons décidé de soutenir l’IHD, de les soutenir en faisant l’écho en France de leurs actions et de leurs déclarations … La seule chose qui nous anime, c’est la Vérité et la Justice et rien d’autre, en cela nous considérons l’Association Turque des Droits de l’Homme comme une organisation sœur ».

Armen Couyoumdjian, président de l’Association Française des Avocats et Juristes Arméniens (AFAJA), et membre du bureau du CCAF, a annoncé lors de cette rencontre que le CCAF avait décidé d’attribuer lors de son prochain dîner annuel, le 29 janvier 2015, sa médaille du courage à l’Association Turque des Droits de l’Homme pour son engagement  dans la lutte pour la reconnaissance du génocide des Arméniens  en Turquie.

Ayse Gunaysu4

 Ayse Gunaysu s’est dit très touchée et émue par cette annonce : » Je suis embarrassée, je ne sais pas si j’en suis digne…Merci beaucoup, sachez que c’est un grand encouragement pour nous, cela va nous donner un soutien important et une légitimité à notre travail en Turquie, mais aussi à l’échelle internationale, nous en avons besoin. En bref , je ne vous remercierai jamais assez . »

Ayse Gunaysu3

Ont pris également la parole, Talin Suciyan, professeur à l’Université Ludwig Maximilian de Munich, spécialiste de la Turquie et Kevork Satchlian, président du parti Social Démocrate Hentchakian en France, qui a conclu « l’IHD est notre partenaire, nous envisageons de mettre en place pour 2015 et au-delà, une plateforme ouverte à toutes les organisations et tous les individus désireux de s’investir dans l’organisation des commémorations du génocide des Arméniens  en Turquie ainsi que pour les changements qui en découleront . Nous  travaillons en ce sens car nous sommes convaincus que ces changements viendront de la base de la société civile turque ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 839Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>