Lettre ouverte aux sénateurs français

On 4 mai 2011 by Ara

Mesdames et Messieurs les Sénateurs,

Aujourd’hui, le 4 mai 2011, vous avez voté une motion de procédure d’irrecevabilité de la proposition de loi visant à réprimer la négation du génocide des arméniens de 1915 par 196 voix contre 74.

Les citoyens français d’ascendance arménienne ainsi que les défenseurs des valeurs humanistes sont en colère et ne comprennent pas cette position. Par votre rejet de cette proposition de loi, vous venez d’envoyer un signal au négationnisme de l’Etat turc, qui, n’en doutez pas, sera plus virulent en France et dans toute l’Europe.

Les relais nationalistes téléguidés par l’Etat turc en Europe, pour ne citer que les comités « Talaat Pacha », du nom du bourreau nationaliste et panturc du peuple arménien, continueront à propager les thèses nauséabondes d’une histoire officielle falsifiée, en toute liberté.

Alors même que des composantes de la société civile turque, en Turquie même, à l’image de l’association des Droits de l’Homme, se battent corps et âme, pour que justice soit enfin rendue au peuple arménien, Vous, par votre rejet, ruinez tous leurs efforts, car ne pas condamner ce négationnisme d’Etat revient en réalité à le renforcer.

En privant notre République Française de l’arsenal législatif pour combattre le négationnisme, vous
placez les enjeux de Realpolitik au dessus de la morale et vous allez à l’encontre de la décision du
Conseil de l’Union Européenne du 28 Novembre 2008 qui demande que chaque état membre prenne
les mesures nécessaires pour faire en sorte que les actes intentionnels ci-après soient punissables:
l’apologie, la négation ou la banalisation grossière publiques des crimes de génocide, crimes
contre l’humanité, et crimes de guerre, tels que définis aux articles 6, 7 et 8 du Statut de la Cour
Pénale Internationale.

Ainsi, vous vous rendez responsables des futurs méfaits du négationnisme des réseaux ultra
nationalistes turcs sur le sol français, et nous serons, soyez en certains, aux avant-postes pour vous
le rappelez.

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, l’expression de notre très haute considération.

Armenian Council of Europe,
Paris, le 4 mai 2011.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 839Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>